« Autres villes

         
Le site des sorties entre amis et rencontres amicales dans ta ville.
Vacances inter OVS »
Forums > Débats
Autres forums sur des centres d'intérêt précis :
Grâce à ton aide, le site restera sympathique comme tu l'aimes !

Quel problème veux-tu soumettre à la communauté ?






◄◄234567     ►►

Sortie moto: la paie de selle
Auteur : Gabriel  
49/52

Date :    12-05-2018 12:48:25


Une petite publication sur un forum sympa que je vous partage 🙂 bonne lecture 👍



A l'attention de tous les SDS du forum ainsi que leur pilote... sans doute déja posté ou croisé sur le net mais au vue de la recrudescense de cette catégorie de motards a part entière il me semblait intéressant de le remettre ! ( Ca parait long mais ça se lit comme du pti lait :top



Extrait d'un autre forum qui l'a extrait lui meme d'un autre site, la source se reconnaitra si elle tombe dessus merci a elle ! 😉



"N'est pas SDS qui veut. En plus des capacités d'accompagnement déjà listées ci-dessus, un bon SDS se doit d'avoir une morphologie particulière. Surtout depuis l'apparition des selles à étages, un bon SDS se doit de ne pas dépasser 1,60m. Il doit avoir le bassin plutôt étroit, pour ne pas augmenter la traînée. Les bras sont assez longs par rapport à la moyenne, de manière à prendre appui sur le réservoir de la moto tout en permettant au pilote un certaine liberté de mouvement. Les jambes arquées pour pouvoir enserrer au mieux la coque arrière, sa pointure ne doit pas dépasser le 36, à nouveau pour ne pas gêner le pilote au niveau des pieds. Enfin, exit les fesses rondouillardes : des fesses plates ont un meilleur aérodynamisme.

Mouais, évidemment, en débarquant au troquet avec un SDS pareil, tu risques pas d'impressionner tes potes avec tes talents de dragueur. Mais kesstu veux ? Tous les gratter en bout de ligne droite, ou sortir avec une Pamela Anderson Replica qui te fait perdre 15 km/h à fond de six ? Faut être honnête : prendre la pôle nécessite quelques sacrifices, et trouver un SDS morphologiquement compatible avec tes ambitions au championnat du monde implique de faire l'impasse sur les pages centrales de New Look. Le beurre ou l'argent de la crémière, faut choisir.



Ya tout de même un truc qui rapproche SDS et pilote : la mauvaise foi. Ils ont raisons, les juges, de ne pas considérer comme valable le témoignage d'un passager, surtout s'il existe des liens affectifs entre eux. Déformation musculaire et articulaire aidant, on entend bien des SDS clamer haut et fort que le strapontin d'une GSX-R ou d'un V-Rod est « confortable » (cf. Dépêche d'agence). De deux choses l'une : ou le SDS sait pertinemment que s'il l'ouvre avant d'être rentré au bercail il va finir à pinces, ou alors on est face à un flag' de subornation de témoin. Le pilote, lui y trouve son compte : s'il se fait proprement larguer, il pourra toujours mettre la responsabilité sur le dos de son SDS, évitant ainsi de prendre du malus « lopette ». Un SDS peut aussi servir à régler l'addition.



Faut tout de même avouer que le degré d'inconscience de certains SDS frise la correctionnelle. Et j'en vois défiler, des donzelles en jupe et t-shirt, sans gants, assises de travioles sur des scoobites conduits par des ex-automobilistes qu'ont zappé le fait qu'ils n'avaient plus autour d'eux 800 kilos de ferraille pour protéger leur costard en pure laine peignée de leurs erreurs d'appréciation. Une fois au tas, ya fort peu de chances qu'on te revoie en bikini sur une plage, cocotte. Même à supposer qu'on arrive à te retirer de la couenne tout les gravillons qu'auront décidé de se reconvertir en râpe à cellulite. Pour un mec, encore, c'est pas trop gênant : 2-3 steaks sur les guibolles ou les bras, ça fait tout de suite plus mâle (après avoir fait très mal). Mais pour une nana, c'est une autre affaire.



Sur le marché ultra-concurrentiel de la chasse au « mec bien », afficher 25 cm2 de fesse « Niki Lauda Replica », c'est pas vraiment sioux comme stratégie. Tu fais ce que tu veux de tes guibolles, frangine, mais après une pelle va falloir sérieusement revoir le contenu de ta garde-robe.

M'enfin c'est bien beau de cogner sur les SDS. Le conducteur a une putain de part de responsabilité dans ce qui se passe. Sauf en cas de connerie de la part du SDS, genre je me penche dans l'autre sens dans le virage, c'est un peu complètement ta faute s'il finit le hulk sur le bitume. T'auras beau dire la voiture, le gasoil, la traînée de sable, ça changera pas grand chose. C'est entre autre pour ça que je déteste trimballer du monde. Me vautrer tout seul, passe encore. Vautrer quelqu'un d'autre, c'est un poil plus gênant. Limite ça tournerait au cas de conscience.



Tiens, ça me rappelle cette « « « balade » » » (oui, oui, ya bien trois rangées de guillemets) sur la selle d'un vieux Gex (heureusement presque confortable). Vue la réputation du conducteur, j'avais pris mon courage à deux mains pour lui expliquer que les wheels, c'était pas trop mon truc. Il a tenu bon... 50 bornes. Manque de bol, on en a fait 150 ce jour-là. Moi qui commence à tiquer quand je passe le 70 en ville, j'étais relativement furax de voir l'aiguille du compteur de vitesse quelque part entre 120 et 130 entre deux feux rouges en pleine agglomération. Surtout sur la roue arrière. Content de lui, le pépère. OK, il maîtrisait. OK, il fait ça depuis 20 ans. Mais le môme qui va traverser en courant à la poursuite de son ballon le sait pas, lui, que tu maîtrises comme une bête. Sûr qu'il aura l'air moins photogénique avec ta ligne d'échappement encastrée dans le crâne.

Pour en rajouter une couche sur ma pico-expérience personnelle : tu sais quel est le plus beau compliment qu'un de mes (rares) SDS m'ait jamais fait en descendant de ma bécane ? « C'était super, j'ai même pas eu peur ». Soit l'exact opposé de ce qu'elle pensait quand elle descendait de la moto de son Jules du moment, un type qui aurait occupé une place de choix si je m'étais lancé dans un classement perso des quelques rares kékés qui ont pu croiser ma trajectoire.



Donc quitte à se vautrer, autant y être pour quelque chose, et pas mal de SDS finissent par franchir le pas et entrer dans la cour des « grands ». Par un mécanisme psychologique encore difficile à cerner, dès qu'il est passé dans la catégorie des « pilotes » un ex-SDS oublie en 15 jours tout ce qu'il a appris sur une selle arrière et enquille comme un trépané à la moindre occasion. Est-ce le triste destin des pilotes de jouer le rôle de sur-activateur de glandes sudoripares de leurs passagers ?

Heureusement, la résistance s'organise, et les associations de SDS commencent à monter au créneau, comme l'illustre cette dépêche d'agence.



Blague à part, à voir la manière dont sont gaulées certaines machines, ça relève de l'hypocrisie de les faire homologuer biplace. A moins qu'il s'agisse d'un prétexte pour vendre des dosserets de selle en option ? Si la production continue de se radicaliser, je me demande bien à quoi ressemblera la selle passager d'un GSX-R 1000 dans 10 ans. A une feuille de papier de verre grain 40 collée directement sur la coque ? Parce qu'il y a toujours moyen de faire pire, les constructeurs nous le prouvent année après année.



Boarf... après tout... moi ça m'arrange, la gueule des planches à découper à l'arrière des sportives. Ça rend ma moto nettement plus avenante. Ah, c'est sûr, j'ai pas le prestige de la sportive, Mademoiselle, mais ma moto est nettement plus confortable. Tâtez un

peu le moelleux de ma selle comparée à celle-là. Et puis au moins, vous avez de quoi vous tenir. C'est tout doux, tout tranquille, comme moto. Et chuis pas un dingue : je fais jamais d'accélération brusques. Ouais, ouais, pas de problème, je peux vous emmener. Même si on doit faire 20 kilomètres, vous finirez pas avec le dos ruiné comme sur celle-là, et donc, quand je vous raccompagnerai chez vous...

Hein ? t'étais là, toi ? A qui je parle ? Mais à personne. Quoi ? T'as tout entendu ? Mais non, ch't'explique, on blaguait entre potes, là.

Aïeuh !

Mais si, ch'te jure ma puce. Mhééé non, je sais pas qui c'est, cette greluche. Mais Siii ! Ch'te jure. Quoi ? Mais non, t'as dû mal entendre, j'étais pas parti pour la ramener chez elle, elle aurait fait le trajet avec quelqu'un d'autre. Mais pourquoi tu t'énerves, comme ça ? Mais non, mon lapin, ch'te jure. Mais oui, ya que toi qu'a le droit de monter derrière moi. Ou alors... mais c'était juste pour dépanner, tu comprends ? Eh ! Mais où tu vas bibiche ? Et meeeerdeee...

Bon, les mecs, faut que je file, là. Ya urgence. "
Auteur : Joliejo666 
50/52

Date :    21-05-2018 12:16:34


Excellent !! Merci du partage !!

Auteur : Louisa66 
51/52

Date :    21-05-2018 13:47:09


tout à fait, qui ne peut être exprimé que par un motard, avec un brin de sécurité, un autre d'humour et une chute finale d'un haïku. Superbement poétique Gabriel -
Auteur : Max34 
52/52

Date :    21-05-2018 15:01:41


Texte hilarant ! La fin fait penser à la chanson " Formidable " de Stromae

◄◄234567     ►►



Retour à l'index du Forum
Pros : créez & placez votre publicité ici »

« Voir les autres

Viens discuter sur le forum


0.0329s